Coupe d’Afrique des Nations 2021 : Fin du suspens, le Cameroun abritera la 33ème coupe d’Afrique des Nations (CAN)

Lecteur Audio

L’accord cadre qui attribue légalement l’organisation de la 33ème Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun a enfin été signé ce 22 octobre 2021, au palais polyvalent des Sports de Yaoundé. Cet acte met un terme aux rumeurs de retrait et au doute qu’entretenaient de nombreux observateurs.

Ça y est ; le Cameroun tient sa Can, le document juridique qui permet au pays d’organiser de manière officielle cette compétition est enfin signé entre la Confédération Africaine de Football (CAF) et les officiels camerounais. La cérémonie de signature s’est déroulée ce 22 octobre 2021 à Yaoundé.

La signature vient rassurer les Camerounais et même beaucoup d’autres observateurs sur la décision de la CAF d’octroyer la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nation au pays de Samuel Eto’o. Finies donc les rumeurs de report et de retrait entretenues par les réseaux sociaux et certaines entreprises de médias allant même jusqu’aux débats sur la place publique.

Il est vrai que pour certains juristes, la compétition était déjà acquise depuis la cérémonie de tirage au sort qui normalement, devrait se dérouler après la signature de l’accord cadre. Lequel accord se signe habituellement entre deux associations notamment la Confédération Africaine de Football(CAF) et la Fédération de football du pays qui organise la compétition a changé de formule au Cameroun.

Signature accord cadre Can 2021

A Yaoundé, le document bipartite a été signé par trois parties à savoir : La Confédération Africaine de Football (CAF), la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) et le ministre des Sports, Narcisse Mouelle Kombi, par ailleurs président du comité d’organisation de la Can Total Energies Cameroun 2021 (COCAN).

Le retard observé dans le cadre de la signature de l’accord cadre témoigne à suffisance qu’il y’a un travail qui se faisait en back office entre les officiels camerounais et la Confédération Africaine de Football (CAF). Ceci dans un contexte où un grand chaos règne au sein de la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot) du fait, des tensions entre les membres de l’Assemblée générale de 2009, obnubilés à diriger la Fecafoot contre l’équipe dirigeante intérimaire actuelle conduite par Seidou Mbombo Njoya.

Dans l’attente d’une réconciliation entre les différents acteurs du « ballon » rond au Cameroun pour une parfaite organisation de la Can Total Energies au pays de Samuel Eto’o, candidat à la Fecafoot, les nations continuent de s’affronter sur le terrain dans le cadre des phases éliminatoires.

YVES MODESTE NGUE

2.5/5 - (2 votes)
Partager:

Laisser un commentaire