Côte d’Ivoire : Stecia veut digitaliser l’agriculture ivoirienne à travers le projet Agri-tech

Lecteur Audio

Abidjan le 29 août 2022

Walid Gaddas directeur de Stecia international a animé une conférence de presse le mardi 23 août en ligne en vue de lancer la semaine de l’Agri-tch Tunisia en Côte d’Ivoire. Société spécialisée dans le développement des chaînes de valeurs agricoles, Stecia veut contribuer à la modernisation technologique de l’agriculture ivoirienne à travers son projet Agri-tech Tunisia.

Projet de digitalisation de l’agriculture africaine, Agri-tech Tunisia vise à révolutionner le secteur agricole africain en particulier la Côte d’Ivoire. Dans ce flux de développement dont la Tunisie en a déjà eu l’expérience, Agri-tech Tunisia vient apporter une évolution dans la vie des agriculteurs ivoiriens. C’est un moyen technologique pour leur permettre d’accroître leurs productions.

En effet face aux concurrents mondiaux qui ont déjà les pieds dans la digitalisation agricole, pour être à la hauteur, il est important que les  pensées des producteurs et acteurs majeurs ivoiriens de ce secteur convergent vers ce concept promoteur de développement. « Notre but est véritablement de créer des passerelles entre deux mondes qui se connaissent peu : celui de la technologie et celui de l’agriculture. Les entreprises de l’agri-tech ont besoin de se développer à l’international et les entreprises agricoles ouest-africaines ont besoin de ces technologies pour mieux affronter la concurrence sur le marché et assurer la durabilité de leurs productions », a fait savoir Walid Gaddas.

Agri-tech Tunisia, après avoir mis en œuvre la première phase du projet au Sénégal au mois de mars 2022, a initié les préparatifs de la phase ivoirienne qui aura lieu du 21 au 25 novembre 2022 à Abidjan et s’intitulera Semaine de l’agri-tech tunisienne en Côte d’Ivoire. Une aubaine pour les entreprises et agriculteurs ivoiriens pour apporter de la valeur ajoutée à leurs activités.

KD (Stag) avec sercom Stecia

Akondannews.net

 

 

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire