Côte d’Ivoire : Plusieurs directeurs centraux de l’ARTCI sont interdits d’accès à leurs bureaux dans le cadre d’une enquête

Lecteur Audio

Le directeur générale de l’Autorité de régulation des télécommunications en Côte d’Ivoire(ARTCI), Touré Namahoua, a pris des “mesures conservatoires d’administration et de gestion pour nécessités d’enquête” selon la note d’information n° 23 000 29 en date du 18 janvier 2023.

En effet, cette décision porte sur “la fermeture des bureaux et interdiction d’y entrer”, “interdiction d’avoir accès à leur ordinateur”, “suspension des comptes de messagerie et des accès réseaux”, “obligation de rester joignables pendant les heures de travail” et le “maintien des salaires et avantages” pour Sy Douai Bénoît, directeur de Cabinet du directeur général, Diamala Kouassi Raphaël, directeur des Moyens généraux et des Ressources Humaines, Diakité Aïcha, directeur du Contrôle de Gestion et de la Conformité et Blafond Estelle, directeur des Affaires Juridiques de l’ARTCI.

Un scandale a éclaté à l’ARTCI avec des documents de gestion transmis à un confrère. Dans le cadre de l’enquête ouverte sur cette affaire, << j’informe l’ensemble du personnel qu’en raison de faits graves relevés contre certains directeurs, et de la nécessité de mener des enquêtes de la manière la plus appropriée, j’ai pris des mesures conservatoires d’administration et de gestion à leur endroit >>, a fait savoir Touré Namahoua.

Elle précise “qu’il ne s’agit pas de sanctions, mais d’une mise à l’écart de l’ARTCI”.

Serge Kpan (Correspondant)

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire