Côte d’Ivoire /Palmier à Huile : nouveaux accords sur les prix pour soutenir la filière

Lecteur Audio
Getting your Trinity Audio player ready...

Lors d’une réunion qui a eu lieu le mardi 31 octobre 2023, entre le collège des producteurs, les premiers transformateurs et les raffineurs, le ministre d’État, ministre de l’Agriculture, du Développement rural et des Productions vivrières, Kobenan Kouassi Adjoumani, a réussi à obtenir un accord unanime sur les prix à appliquer pour une période de trois mois dans le secteur de la filière palmier à huile.

À l’issue des discussions, il a été convenu que le prix bord champ serait fixé à 65 Fcfa par kilogramme de régime de graine pour les mois d’octobre, novembre et décembre 2023. Les premiers transformateurs, qui acquerront les régimes de graines des producteurs, les fourniront aux raffineurs au prix de 530 000 FCFA par tonne. Après la période de trois mois, de nouvelles ententes seront négociées entre les parties impliquées, sous la coordination du ministre d’État, ministre de l’Agriculture, du Développement rural et des Productions vivrières.

« Les producteurs ont fait un pas décisif en acceptant que le prix soit révisé. Les premiers transformateurs se sont conformés à cette exigence. Les raffineurs qui aujourd’hui font le gros travail dans la chaine, car en plus de la raffinerie font la commercialisation de leurs produis ont accepté de se conformer aux exigences arrêtées par le gouvernement » a mentionné M. Adjoumani.

Sur la base des discussions, il a promis qu’un arrêté interministériel sera signé entre le ministre du Commerce et de l’Industrie et lui pour réitérer l’interdiction de l’entrée frauduleuse de l’huile en provenance de certains pays sur le marché ivoirien. Il a promis que toutes les autres huiles déjà entrées illégalement sur le marché seront saisies.

Adjoumani a également rassuré que des négociations seront entreprises avec certains pays qui ont décidé de tourner le dos au marché de l’huile ivoirien afin de nouer de nouveaux partenariats. Le président du conseil d’administration de l’interprofession de la filière palmier à huile, Henri César Sama Damalan, a exprimé au nom de tous les acteurs sa reconnaissance envers le ministre de l’Agriculture de la Côte d’Ivoire pour avoir instauré la paix et la stabilité dans ce domaine.

« Nous remercions le ministre d’Etat pour les efforts consentis pour que nous arrivions à cet accord qui va permettre à la filière de redémarrer et de voir des jours sous de nouveaux auspices. Nous voulons lui dire merci pour son implication personnelle dans la crise qui courrait, ce qui va nous ouvre beaucoup d’espoir », a-t-il salué.

 

Lydie M. (Correspondante)

Akondanews.net

 

Votez ce post

Laisser un commentaire

Traduire»