CÔTE D’IVOIRE: Opération « Mirador 2021 » : Environ 17000 militaires, gendarmes et policiers pour sécuriser les fêtes de fin d’année

À l’approche des fêtes de fin d’année, la hantise d’un coup d’état en plus des rumeurs d’attaques terroristes ont amenés les autorités à planifier des opérations de contrôle dites de conformité baptisées “Opération MIRADOR 2021”. Cette opération composée de 17.000 forces de l’ordre s’étend du 15 décembre 2021 au 12 février 2022 mais officiellement, jusqu’au 06 janvier 2022.

« Environ 17000 hommes issus de la Police (6000), de la Gendarmerie (6000) et des Armées (5000) seront déployés pendant 23 jours, du 15 décembre 2021 au 06 janvier 2022 ». Tels sont les volumes de forces et durée d’engagement de l’opération de sécurisation des fêtes de fin dénommée « Mirador 2021 » a déclaré l’état-major des armées. Mais, il est aussi fait cas de forces spéciales burkinabées officieusement présentes sur le territoire de la CÔTE D’IVOIRE à cause du manque de confiance du président Alassane OUATTARA dans les forces de défense ivoiriennes.
Armée ivoirienne

 

L’Opération MIRADOR portera sur un contrôle accentué  des Cartes Nationales d’Identités CNI et des passeports, à travers des rafles ainsi que des perquisitions et même des réquisitions. Cette décision a été arrêtée au terme de la réunion d’évaluation sécuritaire tenue le 22 novembre 2021, en présence du Ministre délégué à la Présidence chargé de la Défense, du DGSN, et du commandant de la Gendarmerie.

A travers cette opération, il s’agit pour l’Etat-major général des armées de mieux sécuriser cette période des fêtes de fin d’année sur toute l’étendue du territoire national. « Mirador » est donc le symbole des Forces de sécurité et de défense qui veillent et surveillent pour permettre aux populations de passer d’agréables fête de fin d’année.

Au cours de cette opération, indiqué l’Etat-major des armées, un accent particulier sur les agglomérations, les voies de communication interurbaines, les sites stratégiques. Pour cette opération, ce sont la police et la gendarmerie qui seront mis en première ligne. Les militaires dans cette opération vont assurer la veille aux frontières. En plus de l’appuie qu’ils apporteront aux forces de sécurité.

Il faut indiquer que l’opération « Mirador 2021 » vise la sécurisation des espaces de réjouissance, des lieux de cultes, des grands rassemblements et des sites d’attraction. A cela, il faut ajouter la sécurisation des axes interurbains, la régulation du trafic en zone urbaine. Et la répression des infractions sur la voie publique. Ces forces vont également procéder à la veille anti-terroriste, la traque de toute forme de délinquance et de la grande criminalité.

Aux populations, l’Etat-major des armées demande d’éviter les excès de toutes sortes. Et aux conducteurs de se conformer aux règles du code de la route tout en se soumettant avec courtoisie aux contrôles des forces de sécurité. Les forces de défense et de sécurité appellent les populations à éviter l’ivresse publique et la conduite en état d’ébriété.

Au cours de cette période, les populations sont invitées à respecter la mesure d’interdiction des pétards et autres artifices pyrotechniques. En somme, l’Etat-major des armées souhaite qu’au cours de cette période, les populations se conforment aux dispositions sécuritaires qui seront régulièrement énoncées (plan de circulation, zone bouclée etc.). Mieux, il leur est demandé de collaborer avec les Forces engagées pour optimiser la lutte contre la délinquance.

Les dispositions sécuritaires ont aussi concerné le pont Henri Konan BÉDIE qui sera fermé pendant les fêtes de fin d’année à partir de 19 heures coome l’indique cet extrait du communiqué ci-après.
Le Pont HKB informe son aimable clientèle qu’à l’occasion des fêtes de fin d’année, les horaires du service commercial seront modifiés les jours suivants :
Le Vendredi 24 décembre 2021: Ouvert de 07 Hà 19H.
Le Samedi 25 décembre 2021: Fermé.
Le Vendredi 31 décembre 2021: Ouvert de 07 H à 19H.
Le Samedi 1″ janvier 2022: Fermé.
La population devra donc prendre des dispositions pour ne pas être surprise par des mesures contraingnantes subites de part et d’autre.
La rédaction

avec Fratmat.info avec le BIPA

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire