CÔTE D’IVOIRE : Laurent Gbagbo accueilli en héros à Mama

Lecteur Audio

De retour en Côte d’Ivoire depuis le jeudi 17 juin dernier, l’ex président ivoirien Laurent Gbagbo séjourne depuis le dimanche 27 juin pour 48 Heures à Mama son village natal.

Conformément au communiqué du comité d’accueil de l’ex président Laurent Gbagbo, indiquant la visite de l’ex président dans le centre ouest du pays, précisément à Blouzon pour s’incliner sur la tombe de sa défunte mère Marguerite Gâdo à Mama, sa terre natale pour des cérémonies publiques, Laurent Gbagbo y est depuis le dimanche 27 juin en début de soirée.

A Mama, Laurent Gbagbo s’est brièvement adressé à ses parents et aux militants de son parti le FPI ’’Je viens avec de bonne nouvelles. J’ai été absent dix ans. C’est beaucoup’’ avant d’inviter l’ensemble de la population et les militants du FPI à une rencontre plus cordiale le lendemain.

Par ailleurs, c’est une foule en liesse et en extase mobilisée pour acclamer et voir l’ex président Laurent Gbagbo tout au long du trajet, qui a pendant des heures, soit immobilisé ou ralenti l’avancée du cortège qui est finalement rentré à Mama autour de 18H20.

La mobilisation fortement exceptionnelle des populations autour de Laurent Gbagbo depuis le 17 juin dernier, témoigne donc, de la popularité encore intacte de l’ex pensionnaire de la prison de Scheveningen, acquitté et libéré en appel depuis mars dernier par les juges de la Cour Pénale Internationale.

Accusé de crime contre l’humanité suite à la crise post électorale de 2010 qui a fait officiellement 3.000 morts, Laurent Gbagbo a été arrêté par les forces coalisées et déporté au nord de la Côte d’Ivoire avant d’être transféré à la CPI et être acquitté en mars dernier.

De retour en Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo entend contribuer à la réconciliation entre les ivoiriens profondément divisés au sortir des élections présidentielles de 2010, qui marquent le clou des nombreuses crises socio-politico-militaire qu’a connu la Côte d’Ivoire depuis les années 90.

A peine rentré à Abidjan, Laurent Gbagbo a demandé le divorce « en raison du refus réitéré depuis des années de dame Simone Ehivet de consentir à une séparation amiable », mais avant, à la cathédrale Saint Paul du Plateau-Abidjan, Laurent Gbagbo opérait officiellement son divorce d’avec les évangéliques et annonçait son retour à l’Eglise Catholique.

Pour l’heure, comme un héros Laurent Gbagbo est célébré par les populations de la région du Gôh à Mama où il entend rencontrer cet après midi les chefs traditionnels et les cadres de ladite région.

Bien que populaire dans son pays, Laurent Gbagbo réussira t-il à apaiser les cœurs meurtris de milliers de victimes de la crise postélectorale, pour donner une chance à la réconciliation en Côte d’Ivoire ?

Adingra OSSEI

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire