CÔTE D’IVOIRE : Lancement à Abidjan du projet ‘’Balle à terre’’

Sous la houlette de Anne-Marie N’Guessan, s’est tenu ce mardi 1er juin au Radisson Blue Hôtel à Abidjan, le lancement du concept ‘’balle à terre’’ en présence des trois candidats à l’élection de la FIF, notamment Didier Drogba, Idriss Diallo et Sory Diabaté. Etaient aussi présents plusieurs acteurs du football ivoirien ainsi que les membres du comité de normalisation.

Dans l’espoir d’apaiser les querelles  nées lors de la période de campagne des dernières élections à la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) et de permettre au football ivoirien de se doter d’organes dirigeants légitimes et reconnus de tous, la journaliste Anne-Marie N’Guessan présidente de l’Union nationale de la presse de Sport (UNPS), les différents candidats à la présidence de la FIF ont décidéde faire baisser la tension qui règne autour du football depuis l’arrêt du processus électoral par la FIFA qui a in fine mis en place un comité nationale de normalisation dirigé par Mariam Gabala.

Prévues pour novembre 2021, les élections à la présidence de la FIF suscitent toujours des passions et querelles qui divisent profondément tous les acteurs du football ivoirien et le projet ‘’balle à terre’’ intervient pour réconcilier la grande famille du football ivoirien en prônant des élections sans violence verbale

Visiblement en phase avec le projet de Anne-Marie N’Guessan, les trois candidats à la présidence de la FIF ont chacun fait montre de leur volonté manifeste de mettre ‘’balle à terre’’ dans chacune de leur intervention.

Idriss Diallo « Je suis disponible pour tout ce qui est unification, pacification du football ivoirien. Au comité de normalisation, nous vous regardons. Organisez cette élection comme Mme Gabala l’a promis, au plus tard en novembre. Vous avez une responsabilité. »

Sory Diabaté « J’ai adhéré au concept Balle à terre, parce qu’ayant été acteur pendant 18 ans à la FIF. Au-delà des mots, il faut que cette rencontre permette d’apaiser. Pendant trois ans, nous avons connu des turbulences dans la maison. Je voudrais confirmer comme l’a dit Idriss Diallo, que nous nous parlons. Je voudrais inviter les uns et les autres à cultiver certaines valeurs : le respect, la tolérance, la responsabilité. »

Didier Drogba« La priorité aujourd’hui, c’est ce ballon qui doit rouler, qui doit apaiser. Nous sommes candidats à la fédération ivoirienne de football. Dans le mot fédération, il y a Fédérer. Nous voulons être président, pas pour nous, mais pour les joueurs. Quand j’ai été approché par les initiateurs du Concept, je n’ai pas hésité. Moi, en tant qu’ambassadeur de la paix, moi Didier Drogba, fils de la Côte  Cette élection a été au cœur de tous les débats. Je soutiens l’idée du concept Balle à terre. On se voit en novembre… »

Adingra OSSEI

4/5 - (1 vote)
Partager:

Laisser un commentaire