CÔTE D’IVOIRE : La promotion de la culture de la haine

J’accuse ce système et ses acteurs qui font la promotion de la culture de la haine.

Vous empêchez Charles Blé Goudé de retourner dans son pays.
Vous empêchez Soro Kigbafori Guillaume de rentrer dans son pays.
Vous avez condamné Laurent Gbagbo à 20 ans de prison pour l’empêcher d’être candidat à la prochaine élection présidentielle.
Et maintenant vous voulez condamner Henri Konan Bédié et Simone Ehivet Gbagbo pour les empêcher d’être candidats à la présidentielle prochaine.
Ce sont là des actes contre-productifs qui concourent à faire de nous tous des prisonniers de VOTRE haine.

LES FAITS

En violation des textes fondamentaux de la république de Côte d’Ivoire rassemblés dans ce qu’on dénote communément de CONSTITUTION, monsieur Alassane Dramane Ouattara a sollicité un troisième mandat lors de la présidentielle de 2020.

Conformément aux droits que leur confère cette même CONSTITUTION pour laquelle monsieur Ouattara n’a aucun égard, des populations ivoiriennes se sont mis dans la rue pour dénoncer cette violation des textes de la CONSTITUTION.

En violation de ces droits que leur confère la CONSTITUTION, des individus armés ont perpétré des massacres ignobles contre les manifestants. Des morts par décapitation ont été enregistrés.

Mais au lieu de rendre justice aux morts en poursuivant les criminels devant la tribunaux, on menace de faire des procès d’intention pour régler des comptes à des adversaires politiques.

La sortie du Procureur de la république montre clairement le parti-pris et le manque de volonté de dire le droit.

L’attitude affichée est claire : on sent que des gens ne veulent pas que la lumière se fasse afin que les coupables des crimes et leurs commanditaires soient connus et punis.

Nous allons tout droit vers une nouvelle erreur judiciaire.

J’accuse tous ceux qui œuvrent à l’avènement de cette erreur judiciaire.

J’accuse par ricochet tous ceux qui participeront à couvrir cette illégalité, par ordre, en commettant à leur tour le crime juridique d’acquitter sciemment les coupables et de condamner des supposés co-auteurs.

On ne construit pas un état en faisant la promotion de la haine !

 

TANOH Le Rouge

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire