CÔTE D’IVOIRE : La présidente du Comité de Normalisation de la FIF, Mariam Dao Gabala annonce la reprise de la Division 3

Lecteur Audio

Le championnat national de Division 3 démarre le vendredi 9 juillet 2021. L’annonce a été faite par la présidente du Comité de Normalisation de la Fédération Ivoirienne de Football, Mme  Mariam Dao Gabala, ce mercredi 23 juin 2021 au cours d’une rencontre au siège de la FIF.

En arrêt depuis l’année 2020,  le championnat national de Division 3 se disputera sous la formule à quatre poules et en deux phases aux dires de la présidente du Comité de Normalisation, Mme Mariam Dao Gabala qui entend aller aux pas de courses.

A cet effet, pour la première phase, les matches se dérouleront en aller simple de neuf journées par poule et à l’issue de cette phase, les leaders de chaque poule seront retenus pour la deuxième phase.

Au cours donc,  de trois journées, dans un mini tournoi dénommé « Super D3 », les quatre leaders de poule s’affronteront, bien entendu dans la deuxième phase pour accéder en ligue 2.

Rappelons que ce sont 38 clubs qui prendront part à cette saison « exceptionnelle » qui ne prévoit pas de descente en division inférieure.

Le Comité de Normalisation, dans un souci d’animer la quasi-totalité des stades du pays, a retenu  vingt-quatre stades, dont quatre à Abidjan et vingt à l’intérieur du pays sur lesquels se déroulera le mini tournoi qui, ne retiendra que trois clubs pour la montée en Ligue 2.

Pour l’heure, le Comité de Normalisation continue à travailler pour hisser le football ivoirien à un haut niveau en procédant aux toilettages des textes de la FIF et à l’organisation des principaux championnats.

C’est à juste titre que, la Super division remportée par l’ASEC Mimosas ce samedi 26 juin s’est déroulée dans un esprit bon enfant et dans le strict respect du chronogramme des rencontres qui se sont déroulées en six journées.

Il faut signifier que pour un premier coup d’essai, Mme Mariam Dao Gabala à la tête du Comité de Normalisation de la FIF depuis le 21 janvier 2021, a réussi à réunir pour un même idéal les acteurs du ballon « rond » autour de la Super division qui a une fois de plus offert de très beaux spectacles aux inconditionnels du football.

Le travail remarquable de l’équipe du Comité de Normalisation qui vise à défendre la réputation du football ivoirien a donc permis à la Côte d’Ivoire de maintenir son rang de 59èm au niveau mondial et de 10èm au niveau africain, tel que relevé par le dernier classement FIFA du mois de février.

Pour un football ivoirien de haut niveau, le Comité de Normalisation réussira t-il à « unifier » les différents acteurs divisés sur le processus électoral devant désigner le nouveau président de la FIF, conformément au standard FIFA ?  

Adingra OSSEI

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire