Côte d’Ivoire : Gouali Dodo Basile invite Alassane Ouattara à ouvrir le dialogue politique à Soro Guillaume

Lecteur Audio

Abidjan le 24 août 2022

Dans le cadre de sa rubrique hebdomadaire ‘’l’Invité de la rédaction’’, la rédaction d’akondanews.net a reçu hier mercredi 24 août 2022, Gouali Dodo Basile ancien Député à l’Assemblée nationale, Secrétaire exécutif du PDCI chargé des relations avec les enseignants. Il s’est prononcé sur le dialogue politique en Côte d’Ivoire.

Entre autres thématiques abordées lors de son interview, le philosophe et géopoliticien s’est appesanti sur le dialogue politique en Côte d’Ivoire. Il n’est pas passé par le dos de la cuillère lorsqu’il a invité le Président de République à être  clément envers l’ancien président de la chambre basse du parlement ivoirien Soro Kigbafori Guillaume. Selon lui, pour consolider la cohésion sociale et permettre au dialogue politique d’avoir véritablement des chances d’aboutir, Soro Guillaume apparait comme un pignon incontournable.  Car selon lui, l’ancien Secrétaire général de la Fesci, a été l’un des acteurs majeurs du développement de la Côte d’Ivoire.

A l’en croire, il est grand que les hommes politiques africains quittent les chantiers battus de la dépendance au sentiment de rejet et d’exclusion. Chose qui a toujours conduit à la fracture sociale en Afrique. Mais avant, l’ancien parlementaire a salué le leadership du Président Alassane Ouattara pour ses efforts sans cesse répétés dans le sens de la consolidation de la cohésion nationale, surtout avec la grâce accordée à Laurent Gbagbo et à bien d’autres personnalités.

S’adressant toujours au Chef de l’Etat, il a fait savoir qu’il lui fait confiance en tant digne héritier de Félix Houphouët Boigny, pour qu’il se penche pour l’amnistie en faveur de l’ancien président Laurent Gbagbo. Pour clore ce chapitre, il a invité vigoureusement les partisans de Soro Guillaume à modérer leurs discours à l’égard du Président de la République. « J’invite les partisans de l’ancien Premier Ministre Soro Guillaume à mettre bal à terre dans leurs déclarations contre le Président Alassane Ouattara », insista-t-il.

Philippe Avicenne

Correspondant Akondanews.

 

4/5 - (1 vote)
Partager:

Laisser un commentaire