Côte d´Ivoire: démission du 1er ministre Patrick Achi ce mercredi 13 avril et après?

Lecteur Audio

Abidjan le 14 avril 2022.
Par Denzel Bereby

« Je voudrais donc respectueusement vous présenter ma démission en tant que premier ministre, chef du gouvernement Excellence monsieur le président de la République.» A déclaré Patrick Jérôme Achi. Il a par ailleurs témoigné sa reconnaissance au chef de l’État pour l’opportunité qui lui a offert de travailler à ses côtés et «d’apprendre à nouveau.» Le désormais ex-Premier ministre, ex-chef du gouvernement Patrick Achi a donc annoncé officiellement sa démission à la tête du gouvernement le mercredi 13 avril 2022 à l’entame du Conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, Ouattara au palais présidentiel du Plateau. Pour tout dire, Patrick Jérôme Achi n’est donc plus le Premier ministre chef du gouvernement ivoirien, depuis ce mercredi 13 avril 2022. Il a rendu sa démission à Alassane Ouattara qui l’avait nommé suite au décès – le 10 mars à Fribourg en Allemagne – d’Ahmed Bakayoko dont il assurait l’intérim depuis le 8 mars et confirmé le 26 du même mois 2021.

«Je procéderai dès la semaine prochaine à la nomination d’un nouveau Premier ministre qui devra me proposer une trentaine de membres. Dans l’intervalle.» , a aussitôt déclaré, Alassane Ouattara, en réaction à la démission du premier ministre Patrick Achi.

Le chef de l’État a séance tenante annoncé «une équipe resserrée» en guise de nouveau gouvernement. Tout en prenant soin d’instruire les ministres sortants «d’expédier les affaires courantes», Ouattara a rendu hommage aux ministres qui ne seront pas reconduits puis que le nouveau gouvernement comptera 30 membres. Ça craint !

« Il est impératif de réduire les dépenses de l’Etat…vers la résilience sociale et sécuritaire, la réduction du nombre des ministres naturellement le départ de certains d’entre vous je voudrais d’ores et déjà à toutes et à tous adresser mes remerciements pour le travail accompli parce qu’ils ne seront pas reconduire dans le nouveau gouvernement.» A-t-il expliqué dans la foulée. Mais pour les Ivoiriens ce discours sonne creux. Certains estiment que leur président a eu plus de dix ans pour réduire son train de vie et celui de son administration. D’autres vont jusqu’à lui reprocher la multiplication des institutions créées juste pour occuper ses partisans. Ils ont pour arguments, la création d’un Sénat composé de 66 sénateurs élus, auxquels s’ajoutent 33 sénateurs en raison d’un pour chaque région nommés par le président Alassane Ouattara lui-même, soit un total de 99 membres. Autres arguments de poids, la création par Ouattara d’une institution chargée de la Bonne gouvernance qui co-existe avec d’autres structures internes de l’administration centrale sans compter l’Inspection générale de l’État (IGE) qui joue pleinement ce rôle de contrôle. Pareille pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale alors qu’il avait précédemment mis en place la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR) dissoute après avoir rendu son rapport toujours pas publié, et remplacée par Conariv (Commission nationale pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes). Aux dernières actions, Alassane Ouattara a créé un ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, qui reprend les prérogatives depuis le 3 juillet, de la CONARIV, créer conformément à l’ordonnance N° 2016-1147 du 22 décembre 2016. Depuis 2020, juste après son élection, Alassane Ouattara a créé le ministère de Réconciliation nationale qu’il a confié à son unique adversaire à ces élections, Kouadio Konan Bertin dit KKB.

Patrick Achi pourrait remplacer Kablan Duncan à la Vice-présidence de la République

En attendant la nouvelle chaise musicale annoncée pour très bientôt, les Ivoiriens sont bien curieux de connaître le point de chute du désormais ancien Premier ministre. Quelle va être la prochaine fonction de l’ancien chef du gouvernement ? De bonnes sources, l’actuel du Conseil régional de la Me (Adzopé) ne chômera pas. Après avoir témoigné sa «reconnaissance» à Alassane Ouattara, Patrick Achi pourrait trouver un autre job tout aussi honorable que lucratif. Ces sources généralement crédibles évoquent la probabilité que cet ancien haut cadre du Pdci-Rda et ancien ministre des Infrastructures sous le président Laurent Gbagbo, se retrouve à la Vice-présidence de la République. Un poste resté vacant depuis la démission de Daniel Kablan Duncan, le lundi 13 juillet 2020 dans la foulée du décès de l’ex-Premier ministre Amadou Gon Coulibaly le 8 juillet. C’est Patrick Achi lui-même, alors Secrétaire général de la présidence qui en avait fait l’annonce ce jour-là.
Jérôme Patrick Achi pourrait donc être le premier choix d’Alassane Ouattara au poste de Vice-président de Côte d’Ivoire. Le nom du titulaire de ce poste sera dévoilé le 19 avril prochain. Selon les indiscrétions, c’est lui qui serait le favori de Ouattara, pour obtenir le poste de vice-président, resté vacant jusqu’à ce jour, après la démission de Daniel Kablan Duncan. L’annonce sera faite à Yamoussoukro, lors de l’intervention du chef de l’Etat devant les deux chambres du Parlement que sont l’Assemblée nationale et le Sénat.

Alassane va-t-il nommer son petit frère Vice-président de la République ?

le président Alassane Ouattara et son frère cadet Téné Birahima Ouattara

D’autres indiscrétions avancent aussi le nom de l’actuel ministre d’Etat, ministre de la Défense. Téné Birahima Ouattara, frère cadet de Ouattara serait donc en deuxième position dans les préférences du président ivoirien. Patrick Achi le successeur d’Hamed Bakayoko à la Primature depuis le 26 mars 2021, après 12 mois, va-t-il être le choix d’Alassane Ouattara au détriment de Téné Birahima Ouattara le cadet du chef de l’État ? Ouattara pourra-t-il dompter la forte tentation d’imposer à la Côte d’Ivoire pour la première fois, un régime familiale au sein duquel l’aîné est Président de la République et le cadet son adjoint ? Rendez-vous le 19 avril à Yamoussoukro pour le savoir.

Denzel Bereby

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire