Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara saisit la CEDEAO et exige la libération des 46 soldats sans délai

Lecteur Audio

Abidjan, le 14 septembre 2022

Au cours d’un conseil national de sécurité (CNS) tenu ce mercredi 14 septembre 2022 à Abidjan, le Président ivoirien Alassane Ouattara a instruit la Ministre des Affaires Etrangères Kandia Camara à l’effet de saisir la commission de la CEDEAO. Ce, en vue de la tenue dans les meilleurs délais d’une réunion extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement pour examiner la crise entre la Côte d’Ivoire et le Mali.

Cette réunion vise à « aboutir à la libération des soldats dans les plus brefs délais », selon un communiqué lu par le secrétaire général de la présidence Fidèle Sarassoro. Dans cette crise entre Abidjan et Bamako, il faut rappeler que les autorités maliennes ont demandé qu’en contrepartie de la libération des 46 soldats détenus au Mali, la Côte d’Ivoire extrade vers le Mali des personnalités qui selon elles, bénéficient de la protection d’Abidjan pour déstabiliser le Mali.

Pour le CNS, « cette demande confirme une fois de plus le fait que » ses « soldats sont « des otages » et considère ce chantage comme inacceptable et exige la libération sans délais des 46 soldats ».

Le Cns rappelle par ailleurs que « La Côte d’Ivoire ne peut s’inscrire dans une logique de déstabilisation d’un pays tiers ».

En outre, le président « rappelle ses instructions selon lesquelles les opposants étrangers vivants en Côte d’Ivoire sont tenus d’observer en toute circonstance le devoir de réserve absolue concernant les affaires de leurs pays d’origines ».

Philippe Avicenne correspondant Akondanews.net

Source : linfoexpress.com

NB: Le titre est de la rédaction

 

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire