Conflit au Nord-Kivu : Les Jeunes Résistants Wazalendo Défient les Forces du M23

Lecteur Audio
Getting your Trinity Audio player ready...

Kinshasa, le 22 octobre 2023* – Une situation sécuritaire tendue prévaut au Nord-Kivu, marquée par des affrontements violents dans la région de Kinyandonyi, Territoire de Rutshuru, en Groupement Bukoma, Chefferie de Bwisha, depuis les premières heures de ce dimanche.

Les jeunes résistants Wazalendo ont intensifié leurs efforts, maniant courageusement les armes pour contrer les attaques des terroristes rwandais du M23 et de leurs alliés. Les combats ont également éclaté dans le groupement Tongo, avec le village de Kanyangali subissant les assauts de détonations provenant d’armes lourdes et légères.

Les éléments de wazalendo sur l’axe kibumba

La cité stratégique de Kitchanga demeure sous le contrôle des génocidaires du M23-RDF, mais les jeunes résistants Wazalendo ont fait un repli stratégique jusqu’à 4 km de la cité. Ils organisent activement des plans visant à étouffer les forces du M23, tout en rassurant la population que Kitshanga sera bientôt libéré.

Dans l’Est de Masisi, des localités telles que Kilolirwe, Nturo, Burungu, et de nombreux autres villages sont maintenus sous le contrôle ferme des jeunes résistants patriotes. Malgré les menaces persistantes, les Wazalendo affirment que le M23 manque de force réelle et soulignent que son soutien provient des contingents de l’EAC/Kényan, ougandais et sud-soudanais, ces derniers ayant une mission obscure qui a déjà échoué.

Un leader des Wazalendo joint par akondanews.net, a laissé entendre que la résistance contre le M23 demeure forte, et leur engagement à barrer la route aux forces étrangères compromettantes reste inébranlable. La population locale est appelée à rester vigilante, mais les jeunes résistants patriotes assurent qu’il n’y a rien à craindre.

Raphaël Lumoo correspondant, Kinshasa
Akondanews.net

Votez ce post

Laisser un commentaire

Traduire»