Clôture de la table ronde en RDC : Les délégués du Nord Kivu et d’Ituri se déclarent

Kinshasa, le 17 août 2023

Les travaux qui ont duré trois jours au Palais des Nations à Kinshasa, du 14 au 16 août 2023, ont réuni des députés nationaux, des sénateurs, des députés provinciaux, des représentants des forces vives, des chefs coutumiers, des confessions religieuses, des femmes, des jeunes et des notabilités, ainsi que des ressortissants des provinces d’Ituri et du Nord Kivu. Tous ont participé à la cérémonie de clôture de la table ronde.

Après avoir attentivement écouté les discours du Président de la République, Chef de l’État, et celui du Premier Ministre, trois thématiques ont été abordées lors de cette table ronde : le maintien, la requalification et la levée de l’état de siège après 50 prorogations.

Les leaders du Nord Kivu et d’Ituri, lors de la table ronde sur l’état de siège.

Dans leur déclaration signée par 132 délégués, ces acteurs prennent un engagement solennel avec une responsabilité individuelle et collective envers Dieu, la communauté internationale, la nation tout entière et le peuple congolais. Ils réitèrent la demande pressante de la population des provinces d’Ituri et du Nord Kivu en faveur de l’option unique : « la levée pure et simple de l’état de siège ».

Ces acteurs proposent au gouvernement congolais de rétablir les institutions provinciales des deux provinces, en respectant les dispositions constitutionnelles et légales. Ils appellent également à renforcer les opérations militaires de grande envergure en respectant l’unité de commandement, et à redynamiser le P-DDRCS afin d’intégrer les ex-miliciens volontaires au processus de paix.

Initialement décrétée par ordonnance présidentielle le 03 mai 2021, et prévue pour se dérouler dans l’une des provinces ciblées par cette mesure, afin de mieux appréhender la réalité sur le terrain, la table ronde a été déplacée à 2000 km de distance par le gouvernement congolais. Ce déménagement risque de conduire à une prise de décision sans la mise en place d’un plan de transition avant de remettre le pouvoir à la gouvernance civile. Affaire à suivre !

Raphael LUMOO( correspondant, Kinshasa)
Akondenews.net

Votez ce post

Laisser un commentaire

Traduire»