CEDEAO : Pas de monnaie unique avant 2027

Lecteur Audio

Les Etats membres de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) n’auront pas une monnaie unique avant l’année 2027.

Cette décision a été prise au cours du 59è Sommet ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEDEAO qui s’est tenu le 19 juin dernier à Accra.

Dirigée par son président en exercice Nana Dankwa Akufo-Addo, plusieurs décisions ont sanctionné la fin de cette cinquante-neuvième session ordinaire de la CEDEAO. Dans le  communiqué final du sommet, on peut lire :

« 34. La conférence félicite le comité ministériel sur le programme de la monnaie unique pour les diligences accomplies dans la mise en œuvre des décisions prises lors de sa 58-ème session ordinaire tenue par vidéo conférence le 23 janvier 2021. Elle décide :

  1. D’adapter le pacte de convergence et de stabilité macroéconomique entre les Etats membres de la CEDEAO dont la phase de convergence couvre la phase de stabilité à partir du 1  er janvier 2027 ; et
  2. De prendre note de la Feuille de route pour le lancement de l’Eco à l’horizon 2027 et charge le Comité ministériel de continuer à travailler pour résoudre toutes les questions en suspens. »

Créée en 1975, la CEDEAO est composée de 15 Etats membres. A sa genèse, l’objectif initial de ce regroupement reste la promotion d’une collaboration économique entre les Etats membres. Depuis 1993 grâce à l’élargissement de son champ d’application et de ses prérogatives, Elle s’intéresse aux problèmes politiques.

Les atouts d’une monnaie unique pour la zone CEDEAO reste énormes. Elle peut être la source d’une meilleure accélération des activités économiques dans la région. Un facteur d’acquisition d’une autorité monétaire indispensable pour une envolée économique remarquable.

Le débat autour d’une monnaie unique et stable reste d’actualité dans la zone CEDEAO. D’aucuns pensent que la vraie interrogation se situe au niveau du développement des Etats membres de cette Communauté.

Après plusieurs décennies d’ indépendance, la triste réalité est que la majorité des Etats de la CEDEAO sont toujours sous l’emprise d’une monnaie qui ne les appartient pas ; le franc CFA.

S’il faut reconnaitre au franc CFA une certaine stabilité, est-elle si indispensable au point où les Etats de la zone CFA ne puissent battre leur propre monnaie ?

En dehors de l’épineuse question de la monnaie unique, certains facteurs comme une bonne gestion et une meilleure répartition des ressources pourront également contribuer à l’acquisition d’une économie prospère dans la zone. Mais comment se passe actuellement la répartition des ressources dans les pays de la zone CEDEAO ? Y a-t-il des mesures qui bénéficient à toutes les populations ?

Certes les études sont en cours pour définir les contours du « lancement de l’Eco à l’horizon 2027 » mais la mise en circulation de cette monnaie unique serait-elle le début d’une expansion économique sans précèdent dans la zone CEDEAO ?

Noel de SOUZA

AKONDA NEWS

Le dernier sommet de la CEDEAO
5/5 - (2 votes)
Partager:

Laisser un commentaire