Cap-Vert : José Maria Neves, le candidat de la gauche élu président dès le premier tour

Praia, le 22 octobre 2021-Selon des résultats encore provisoires, le candidat du parti de la gauche historique au Cap-Vert (PAICV), l’ex-Premier ministre José Maria Neves, a remporté la présidentielle dès le premier tour dimanche dans cet archipel cité en exemple de réussite démocratique en Afrique. Son principal adversaire, Carlos Veiga, a reconnu sa défaite.

Concert de klaxons et soirée de fête pour les militants du Parti africain pour l’indépendance du Cap-Vert (PAICV). José Maria Neves est acclamé par la foule à son arrivée à son siège de campagne. À 61 ans, le chef du gouvernement de 2001 à 2016 a recueilli 51,5% des suffrages, soit une majorité absolue nécessaire pour être élu dès le premier tour, selon ces résultats portant sur 97% des bureaux de vote.

Il promet d’être le président de tous les Capverdiens, de « servir le Cap Vert », avec « impartialité », « je serai le président qui unit, et qui protège » assure-t-il, c’est une « énorme responsabilité ».

Il a largement devancé Carlos Veiga, du Mouvement pour la démocratie (MpD), centre droit, majoritaire au Parlement. Cet autre ancien Premier ministre de 1991 à 2000, 71 ans, a obtenu 42,6% des suffrages, selon les mêmes résultats. Il a reconnu sa défaite devant les télévisions et félicité son adversaire. « Kalu » a également salué le civisme des Capverdiens.

Bien que le taux d’abstention ait atteint 51,7% des inscrits lors de ce scrutin, l’archipel a reconduit le 18 avril à la majorité absolue le MpD du Premier ministre Ulisses Correia e Silva (38 sièges), devant le PAICV (30 sièges sur 72). Le champ d’action du président est restreint.

Le Cap-Vert est doté d’un régime semi-parlementaire faisant la part belle au Premier ministre, au gouvernement et au Parlement.

Raphael LUMOO

Akondanews.net

4/5 - (1 vote)
Partager:

Laisser un commentaire