Burkina Faso : Me Apolinaire Kyélem nouveau premier ministre

Lecteur Audio

Me Apolinaire Kyélem, nommé le 21 octobre 2022 par le président de la transition Ibrahim Traoré, est avocat au barreau du Burkina-Faso, auteur de plusieurs œuvres, dont  « Thomas Sankara et la Révolution au Burkina Faso – Une expérience de développement autocentré » et Directeur du Centre de recherches internationales et stratégiques (CRIS), un groupe de réflexion.

considéré comme un “Sankariste” dans l’âme, Me Apollinaire Kyélem est, selon le communiqué lu à la télévison nationale, RTB, né à Koupéla, à environ 140 km, à l’Est de Ouagadougou. Il a fait une partie de ses études en France, à la faculté de droit de Nice. Il fait partie de ces étudiants de la diaspora qui ont soutenu Thomas Sankara, le leader de la Révolution et président du Burkina Faso, assassiné le 15 octobre 1987.

Son Excellence Monsieur le Premier ministre est aussi titulaire d’un Diplôme de langues et de civilisations anglaises et américaines (DLCAA) et d’un certificat de licence pour l’enseignement du français comme langue étrangère (FLE) et dans ce cadre, il a eu à apprendre des notions sur la langue chinoise et de sa civilisation.

En 1983, alors étudiant à Nice avec ses camarades, il crée le Comité de défense de la révolution (CDR). Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’ancien président burkinabè, notamment « Thomas Sankara et la Révolution au Burkina Faso – Une expérience de développement autocentré ».

Sa carrière d’après-études commence avec le poste d’assistant au Trinity College de l’université de Toronto (Canada), puis chercheur à l’université de Nice.

Il revient exercer son metier d’avocat et enseigner le droit dans son pays. Le Premier ministre Kyelem est une figure médiatique. Habitué des plateaux de télévision, il a régulièrement dénoncé les dérives de la Transition sous le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba.

DCRP/Primature

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire