BUJUMBURA : Quatrième réunion d’examen et adoption du plan du Groupe de Contact et des coordination (GCC)

Lecteur Audio

Une réunion des chefs des services de renseignement et de sécurité du Burundi, de la République Démocratique du Congo, de l’Ouganda, du Rwanda et de la République Unie de la Tanzanie ainsi que les représentants des Institutions garantes de l’Accord cadre s’est tenue à Bunjumbura, au cours de cette réunion, les participants ont réitéré l’impératif d’une approche globale pour la neutralisation des forces négatives qui écument la région des grand lacs.

Un plan d’action de deux ans a été adopté par les chefs des services de renseignement et de sécurité après son examiné en date du 7 juillet 2021.

Ce document a comme axes d’intervention, l’on cite notamment la facilitation des processus de désarmement et de rapatriement des forces négatives via une approche impliquant les communautés locales et la société civile.

Carte de Gitega/Burundi où s’est tenue la réunion

Dans la suite les participants ont aussi évoqué la prévention de la résurgence des forces négatives à travers la lutte contre les réseaux d’approvisionnements en armes, en troupes et en finances. A ce point, Ils ont aussi décidé du renforcement des programmes de Désarmement, démobilisation et réintégration (DDR), le renforcement de la coopération transfrontalière en vue de générer des opportunités économiques visant notamment les jeunes.

Il faut aussi noter que l’adoption du plan d’action constitue la première étape concrète de la mise en œuvre de l’approche globale visant la neutralisation des forces négatives dans la région des Grands Lacs dont la majorité opère sur les sols congolais.

La réunion a été facilitée par l’Organisation des Nations Unies (ONU), l’Union Africaine (UA), la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) en tant qu’Institutions Garantes de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République Démocratique du Congo et la région.

La présence des délégués de différentes structures régionales et International a été remarqué dans cette assise notamment : Le Mécanisme national de suivi de la RDC, la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en en République Démocratique du Congo (MONUSCO) et le Mécanisme conjoint de vérification élargi (MCVE) de la CIRGL ont également pris part à la réunion.

Participants à la conférence

Raphael LUMOO

AKONDA NEWS

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire