Article :L’autosuffisance alimentaire, la décentralisation et la lutte contre les cartels de la drogue et la corruptionsont les remèdes contre la cherté de la vie

Lecteur Audio

Le lundi 01 août 2022, dans le cadre de sa rubrique « L’invité de la rédaction », Akondanews a reçu Mamadou Touré-Deruoth qui  propose des recettes contre la cherté de la vie en Côte d’Ivoire.

Pour faire face à la cherté de la vie qui oblige le gouvernement ivoirien à prendre plusieurs mesures, l’invité de la rédaction a axé ses propositions autour de trois points.

De prime abord, l’intégration de toutes les politiques visant l’autosuffisance alimentaire, la production massive des produits de base, l’encadrement des paysans et la mise à leur disposition des engrais, des intrants, des terres cultivables pour optimiser la production. Aussi ajouta-t-il le regroupement en coopérative des paysans. Selon lui ceci permettra à la Côte d’Ivoire de quitter la longue queue des pays assujettis aux importations.

Ensuite, il met l’accent sur la décentralisation qui doit être effective afin de  désengorger la ville d’Abidjan et réduire l’exode rural.

Enfin, il invite à accentuer la lutte pour le démantèlement total des cartels de la drogue ainsi que le combat contre la corruption qui mine la quasi-totalité des sociétés africaines. Ce sont des pratiques qui pervertissent l’image de la Côte d’Ivoire et qui mettent son économie sous perfusion. « L’argent blanchi dans la société par le trafic de drogue ne profite qu’à un petit groupe de personnes et on a l’impression que tout le monde a l’argent », s’est-il inquiété.

Adingra OSSEI, Correspondant

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire