Après l’envoi de 175 missions sur tout le territoire : Grosses désillusions pour le Rhdp d’Alassane Ouattara

Lecteur Audio

Abidjan le 27 mai 2022- Plusieurs militants du Rhdp déçus et mécontents de leur direction, et c’est peu dire. Le constat a été fait par plusieurs hauts cadres du parti présidentiel, le Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Aux dernières informations recueillies par akondanews.net auprès des sources anonymes proches de la direction exécutive, le Rhdp, peine visiblement à se moderniser et redynamiser ses sections et bases dans tout le pays. Parce que, la déception, la colère des militants et le cafouillage orchestré par ses responsables, évoluent crescendo.

Pour s’en rendre compte, il n’y a qu’à scruter les 175 missions de ce parti envoyées dans le pays, dans le cadre de la réévaluation de l’implantation et de la restructuration du Rhdp, du 5 au 15 mai 2022. En effet, selon des indiscrétions au sein de ce parti, ce que les uns ont qualifié d’offensive ou de conquête glorieuse, s’est transformée en un grand flop. Car, de nombreux militants ont été largement déçus et mécontents de leur direction. Ainsi, après le retour de ces 175 missions,  plusieurs  voix s’élèvent pour évoquer des inquiétudes et déceptions à plusieurs niveaux.

Alassane Ouattara, président du RHDP

Notre source, révèle que, responsables politiques et plusieurs militants s’interrogent sur la crédibilité des identifications faites par les différents chefs de missions et leurs collaborateurs. Selon des élus, responsables politiques, ex-délégués départementaux, communaux et sous-préfectoraux ou même de militants, les émissaires envoyés par la haute direction n’ont pas véritablement joué leur rôle. C’est le cas à Adjamé, Anyama, Adzopé, Dabou, Abobo, Bongouanou, N’douci, Gbolouville, Bouaké, Port-Bouët, Cocody, Yopougon, Sassandra, Tabou, Aboisso etc.  Des responsables politiques,  ont avoué que des présidents de comités de base et des secrétaires de section, ont pris pour référence le listing électoral pour faire du remplissage. Selon eux, cette pratique a permis à des personnes de constituer des comités de base fictifs et des sections inexistantes sans laisser le soin aux militants eux-mêmes de venir se faire identifier. D’où le fait que, géographiquement, des personnes inscrites dans telle ou telle zone ne vont pas forcement correspondre à la réalité sur le terrain.

Pis, il nous a été révélé que,  des cadres se sont accaparés l’opération en faisant du remplissage dans le seul but de se voir désigner par la direction du Rhdp pour être d’office les futurs candidats aux élections à venir. Voilà la réalité implacable que le directoire du Rhdp, cache à l’opinion nationale.

Denzel Bereby

Akondanews.net

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire