AFRIQUE DU SUD : Testé positif de COVID, le cas Cyril Ramaphosa sème des inquiétudes chez les Ivoiriens

Cyril Ramaphosa, président sud-africain a été testé positif à la COVID-19 le dimanche 12 décembre 2021, quelques jours après sa visite de 72 heures en Côte d’Ivoire. Il souffre de symptômes légers selon RFI.

Le média français précise que M. Ramaphosa prononçait un discours dans une église du Cap pour rendre hommage à l’ancien président, Frederik de Klerk décédé et qu’il avait été interrompu par de la toux. Et c’est dans la soirée que la présidence sud-africaine a révélé que Cyril Ramaphosa avait été testé positif à la COVID-19.

RFI ajoute que la présidence demande aux personnes ayant été en contact avec lui de surveiller leur santé et de se faire tester.

Ayant séjourné en Côte d’Ivoire du 1er au 3 décembre, Cyril Ramaphosa a été en contact avec plusieurs autorités du pays.

A-t-il été contaminé en Côte d’Ivoire ou a-t-il au contraire contaminé nos autorités ? Le deuxième volet de notre interrogation semble être crédité d’une réponse affirmative. Car avant le déplacement du président sud-africain en Côte d’Ivoire, son pays figurait parmi les pays d’Afrique australe où le variant Omicron faisait déjà ravage.

Nos autorités doivent se faire tester pour connaître leur état de santé, surtout que le variant Omicron, d’origine sud-africaine fait ravage et est déjà au Ghana voisin. Car personne ne sait qui a été contaminé ou pas.

Certainement, après l’information selon laquelle Cyril Ramaphosa a été testé positif, des Ivoiriens avec qui il a été en contact ont perdu le sommeil et plusieurs interrogations trottent dans leur esprit.

Joseph Koffi    

avec africanewsquick.net

Akondanews.net

 

4/5 - (1 vote)
Partager:

Laisser un commentaire