4EME CONGRES DE L’UPJ A NIAMEY : Le Burkinabé Dialla Moumouni élu président de l’Union pour 3 ans.

Lecteur Audio

Les travaux du 4ème Congrès ordinaire de l’Union Panafricaine de la Jeunesse (UPJ) ont pris fin tard dans la nuit du mardi 16 Novembre 2021 à Niamey, la capitale du Niger, avec le renouvellement du bureau du  4e congrès du Niger. Et c’est le Burkinabé Dialla Moumouni qui est élu président de l’Union pour un mandat de 3 ans. 

Dialla MOUMOUNI

Monsieur Dialla Moumouni remplace ainsi à ce poste le Nigérien Alio Oumarou qui est en fin de mandat.

Dans son discours de clôture de ce 4e congrès ordinaire de l’Union Panafricaine de la Jeunesse, le Ministre tchadien de la Jeunesse et des Sports, M. Mbaigolmen Sébastien, représentant le Ministre nigérien de la Jeunesse et des Sports, M. Sékou Doro Adamou, a remercié « le comité d’organisation qui a pu tout mettre en œuvre pour que la jeunesse africaine, venue de tous les horizons, se retrouve deux jours durant pour renouveler  son bureau ».

« Vous avez prouvé que les Africains sont capables de s’organiser par la manière, le plaisir et la méthodologie qui vous ont guidés pour la réussite de ce congrès, sanctionné par l’élection d’un nouveau bureau dans la transparence et la démocratie totale », a-t-il poursuivi.

Mbaigolmen Sébastien a exhorté le nouveau bureau à « rassembler toute la jeunesse africaine, de  travailler main dans la main avec la candidate Camerounaise, bien qu’elle ait perdu démocratiquement, et dont je salue au passage son ‘’sens de démocratie’’,  pour relever les défis de cette jeunesse ».

Le Ministre tchadien a tenu, enfin,  à remercier les partenaires techniques et financiers  pour avoir financé ce congrès et l’Etat du Niger pour sa réussite.

Pour sa part, M. Alio Oumarou, président sortant de l’Union Panafricaine de la Jeunesse, a remercié la candidate malheureuse et félicité le président élu de l’UPJ tout en lui souhaitant « pleins succès dans ses nouvelles fonctions ».

Le nouvel élu a souhaité « travailler avec toute la jeunesse africaine pour la réussite de notre mandat qui fait face à plusieurs défis de tout genre ».

Rappelons que le siège de l’UPJ, la faîtière de toutes les organisations de jeunesse des pays africains, a été délocalisé du Soudan au Maroc.

 

KPM

Akondanews.ne

Votez ce post
Partager:

Laisser un commentaire